fbpx

Les couleurs de l’arc-en-ciel

Dans la série Arbogast & Qurn, les sept couleurs de l’arc-en-ciel traversent chacun des tomes comme un fil conducteur. Quelles sont les sept couleurs de l’arc-en-ciel ? Quelle signification ont-elles dans la série ? Quel scientifique célèbre a découvert ces sept couleurs ? Quelle expérience étonnante va lui-même faire Arbogast ?

Découvrons ensemble les secrets de ces 7 couleurs magiques !

Quelles sont les sept couleurs de l’arc-en-ciel ?

Arbogast, la fidèle épée magique d’Arbogast se change en l’une des sept pierres de fondation de Terre Astrale, chacune renfermant une des couleurs de l’arc-en-ciel.

  • l’améthyste pour le violet,
  • l’onyx pour l’indigo,
  • l’aigue-marine pour le bleu,
  • l’émeraude pour le vert,
  • l’or pour le jaune,
  • l’ambre pour l’orange
  • et le rubis pour le rouge.

Dans le tome 4 “La cascade arc-en-ciel et les mystères de la Never”, la petite chamane Qurn découvre que le sable qui tapisse le lit de la rivière est fait d’éclat de pierres de fondation.

Dans le chapitre 5 “L’arbre de vie au Massif des Tulles”, les deux héros réalisent avec émerveillement que les feuilles de l’arbre cosmique sont aux couleurs de l’arc-en-ciel et des pierres de Terre Astrale.

Les pierres sont source de vie sur ce continent.

Très largement inspirées par les sept chakras hindous qui dans la spiritualité asiatique représentent les centres d’énergie vitale, les pierres de fondation permettent de rendre les terres fertiles et cultivables sur le continent Astral.

A quoi correspondent les 7 chakras ?

  • Chakra Couronne – Sommet du crâne Violet
  • Chakra du Troisième Œil – Front, entre les deux yeux – Indigo
  • Chakra de la Gorge  –  Base de la gorge Bleu
  • Chakra du Cœur – Centre de la poitrine Vert
  • Chakra du Plexus Solaire – Zone de l’estomac Jaune
  • Chakra Sacré – Sous le nombril Orange
  • Chakra Racine  – Base colonne vertébrale/périnéeRouge

Les 7 chakras sont placés de part et d’autre de la colonne vertébrale, allant du périnée au sommet du crâne. Dans la tradition indienne, ils gouvernent les émotions, l’instinct de reproduction et de survie, l’estime de soi, la capacité à communiquer et à ressentir l’amour.

7 chakras

Qui a découvert les couleurs de l’arc-en-ciel ?

Isaac Newton !

Isaac Newton

Célèbre philosophe, mathématicien, physicien, alchimiste, astronome et théologien britannique du 17ème siècle.

En 1666, Isaac Newton découvre que lorsque la lumière traverse un prisme (un triangle de couleur transparente), elle se décompose en plusieurs couleurs.

prisme de couleurs

Au début il identifie cinq couleurs : bleu, rouge, jaune, vert et violet.

Mais peu après il y ajoute l’orange et l’indigo, pour que compte atteigne 7.

Pourquoi 7 ?

7 est un chiffre magique dans bien des civilisations et cultures :

  • 7 péchés capitaux,
  • 7 merveilles du monde,
  • 7 continents,
  • 7 grandes planètes,
  • 7 organes vitaux
  • 7 chakras

Mais savez vous qu’Arbogast fait la même expérience que Newton dans le tome 1 de la série ?

En effet lorsque assommé par Qurn, il sombre dans les eaux profondes du lac de Téméris, il constate que son épée prend les différentes couleurs de l’arc-en-ciel à mesure qu’il s’enfonce dans les ténébres.

Eh oui ! La surface réfléchissante de l’eau fonctionne de la même manière que le prisme de Newton !

En glissant vers le fond, chacune des sept couleurs est naturellement décomposée.

Extrait du dialogue entre Médusa et Arbogast dans le chapitre 4 du tome 1 Les abysses du lac de Téméris

” — Seule mon épée bleue arrivait à éclairer faiblement quelques éléments.

— Au contact de l’eau, les rayons du soleil se décomposent comme un arc-en-ciel. Le rouge, orange et jaune sont les premières couleurs à disparaître quand elles plongent dans les profondeurs. Ensuite, c’est le vert et le bleu clair.

— En en prenant la couleur indigo, Darboras a donc capté les derniers rayons de lumière !

— C’est tout à fait cela. Et grâce à ton épée bleue, et maintenant aux lunettes à branchies, tu nous vois !

— Oui, c’est vrai. Et c’est tellement beau !”

Laetitia

Elle a consacré ses études et une partie de sa carrière à comprendre ce qui faisait d’une histoire, une « bonne » histoire. Quelles en étaient les composantes structurelles ? Comment s’architecture un récit ? Quels sont les ingrédients indispensables ? De l’idée à la rédaction, elle a mis au point une méthode d’écriture qui s’appuie sur des approches scénaristiques anglo-saxonnes, sur un marketing d’auteur 3.0 et sur des outils de coaching empruntés aux neurosciences. Avec ce procédé, elle offre aux auteurs l’opportunité d’écrire la « meilleure » histoire de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page